Archive | Le Bio RSS feed for this section

Le Bio

15 Mai

Voici la liste des articles rédigés durant l’année scolaire 2011-2012 par des jeunes venant de plusieurs écoles. Ils concernent ici les articles en lien avec le sous-thème « Le Bio » du thème « Agriculture ».

Le bio : une autre façon de se nourrir

15 Mai

 D’après 95% des consommateurs de produit bio, « Manger bio, c’est bon pour la  santé » rapporte le baromètre 2009 de l’agence Bio. C’est bien connu, le bio est bon pour la santé puisqu’il est dépourvu de pesticides et de produits chimiques ainsi que d’OGM (organismes génétiquement modifiés).

Petit historique

Les produits Bio se trouvent sur le marché depuis les années 70’, mais c’est à partir de 1990 que les grandes enseignes ont décidé de proposer ces produits aux consommateurs.

Pourquoi les clients achètent-ils Bio ?

Principalement pour leur santé, mais aussi dans l’idée de respecter l’environnement. Au début le Bio ne se trouvait que dans des magasins spécialisés, aujourd’hui le Bio se trouve dans toutes les grandes-surfaces et est à la portée de tous.

Tout les produits biologiques portent le logo officiel « AB » ce logo figure sur les emballages et garantit que les produits contiennent au minimum 95% d’ingrédients bio.

Méthodes de cultures

Il  y a plusieurs techniques pour cultiver le bio. La première est la technique du filet, en arboriculture, elle consiste à poser des filets sur les arbres fruitiers pour que les insectes ne viennent pas les abimer donc on ne doit pas utiliser de pesticides.

La deuxième technique est l’efficacité des vers microscopiques, elle consiste à placer ces vers aux pieds des arbres de cultures pour éviter que les parasites abiment les fruits.

La troisième et la dernière est de mettre des engrais verts pour éviter les mauvaises herbes. Cette méthode est la plus utilisée par les agriculteurs. Les engrais vert sont des plantes éphémères comme le trèfle, colza et la luzerne. Ces plantes ont beaucoup d’avantage : elles limitent la dégradation, les mauvaises herbes.

En fait, il n’est pas si simple de cultiver Bio, au contraire les méthodes sont souvent assez complexes et ont parfois tendance à se répercuter sur le prix des marchandises. Une bonne solution pour respecter l’écologie est aussi de consommer des fruits et légumes de saison. En effet, cela réduit l’effet de serre, un fruit importé par avion consomme 10 à 20 fois plus de pétrole que le même fruit produit chez nous. On peut dire que le Bio est bon pour la santé et respecte l’environnement.


Sources :

http://ec.europa.eu

http://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_biologique

http://www.natpro.be


Article réalisé en avril 2012 par Benoit Myttenaere, de l’Athénée Royal Paul Delvaux (Lauzelle), dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net.

Manger bio, manger sainement ?

7 Mai

Le bio est un mode de production qui exclut certains pesticides. Les produits bio sont des produits sains et indiqués à la consommation la plus fiable. Certains agriculteurs arrosent leurs champs d’engrais et de pesticides pour que les insectes et autres êtres nuisibles ne viennent pas dévorer leurs produits. Les produits ne sont alors plus considérés comme appartenant à la culture biologique. Pour éviter ces dérives, des contrôles de qualité des aliments sont effectués afin de vérifier si le produit est réellement bio ou pas.

Selon le site http://www.youscribe.com, l’agriculture bio implique une plus grande diversité des cultures (préservation des haies, respect de la faune et la flore, respect des eaux souterraines et de la surface). Consommer bio, c’est donc contribuer au bon fonctionnement de la faune et de la flore et s’engager à ne pas perturber l’environnement. C’est pour ces raisons que l’agriculture biologique rejette le fait d’utiliser les pesticides.

Se nourrir de produits “bio”, c’est consommer des aliments sains et naturels, sans pesticides qui sont, la plupart du temps, responsables de nos problèmes cancéreux. Les produits bio sont une source de vitamines, sels minéraux et autres qui sont très favorables pour notre santé.

Est-ce vraiment des produits bio ? Le doute s’est répandu chez certains consommateurs. Suivant la règlementation des produits bio, il devrait y avoir un contrôle sur tous produits dits “bio”,pour éviter des inauthenticités de ces produits, et accompagnés de certificats de garanties biologiques.

En gros, se nourrir de ces produits procure des avantages au niveau sanitaire et contribue à la protection planétaire.


Sources :

http://www.mytendance.com/manger-bio-alimentation-bio.html

http://agribio.pagesperso-orange.fr/consommer.html 

http://www.youscribe.com/catalogue/communiques-de-presse/sante-et-bien-etre/autres/manger-bio-1485874


Article réalisé en avril 2012 par  Amegnizin Lady Ashleyde l’Athénée Royal Paul Delvaux (Lauzelle), dans le cadre du projet Jeunes-Journalistes.net

Les produits bio, sont-ils vraiment bio ?

7 Mai

Les pesticides naturels sauvent la culture biologique mais cela ne suffit pas toujours pour la protéger. Les agriculteurs respectent-ils toujours les règlements pour avoir une culture biologique ? Quelle est la fiabilité des produits venus des pays lointains ?

L’agriculture

Dans l’agriculture biologique, les pesticides et les OGM (organisme génétiquement modifié) sont strictement interdit. Même si ce n’est pas toujours le cas. En effet les grands producteurs  industriels  importent leurs produits des pays lointains (Maroc, Espagne, Israël, Argentine…) dont on ne sait pas toujours vérifier la fiabilité des produits importés. De plus, le trajet pour les produits apportés des autres pays mettent énormément de Co2 dans l’atmosphère. Tandis que les produits locaux font beaucoup moins de dégâts pour la nature.

Les pesticides d’origine naturelle               

   En Belgique, les agriculteurs biologiques enlèvent les feuilles mortes pour éviter les maladies. Mais cela ne suffit pas pour protéger leurs produits. Grâce aux pesticides d’origine naturelle, ils peuvent sauver leur récolte. Il y a plusieurs catégories des substances autorisées comme les substances d’origine animale ou végétale. Aussi les micro- organismes, tant que les préparations à disperser en surface entre les plantes cultivés. Et les autres substances utilisées dans l’agriculture biologique  comme l’hydroxyde de calcium et le bicarbonate de potassium.

Pourtant c’est très difficile à savoir si les agriculteurs n’utilisent pas des pesticides ou les OGM. Surtout les produits venus des pays lointains. Surement parce que la vérification ne se fait pas toujours correctement.

Les pesticides d’origine naturelle aident à sauver la culture biologique. Mais ce n’est pas toujours le cas, car les agriculteurs ne respectent pas toujours les règlements. Alors les produits bio sont-ils vraiment bio ?


Sources :

www. natura-sciences.com/agriculture/agriculture-biologique/pesticides-pratiques-agricoles-bio. html

Télévision : Questions à la une.

Magasin biologique : ‘’ Mon panier bio ‘’ (Hamme- mille)

Photo: Magasin bio : ‘’Mon panier bio ‘’ S. Mackonyté


Article réalisé en Avril 2012 par Simona Mackonytéde l’Athénée Royal Paul Delvaux (Lauzelle), dans le cadre de l’atelier Jeunes Journalistes.

L’alimentation biologique, est-ce réellement bénéfique ?

7 Mai

Les produits biologiques sont-ils meilleurs pour la santé ? Comment vérifie-t-on la qualité de ces produits ? À qui profite vraiment ce marché ? Ils sont plus chers, mais sont-ils nécessaires ?

Peut-on prouver scientifiquement les bienfaits de l’alimentation bio pour l’organisme ?

Actuellement, aucune étude scientifique n’atteste que le bio est meilleur pour la santé. En 2003, l’agence française de sécurité sanitaire (Afssa) a produit un rapport sur l’agriculture biologique et a conclu qu’il y avait très peu de différences entre les produits issus de l’agriculture conventionnelle et ceux de l’agriculture biologique.

Les analyses ont démontré que les fruits et légumes bio contiennent moins d’eau et que le bio n’utilise que des pesticides naturels. En revanche, les fruits et légumes bio contiennent plus de polyphénols (ensemble de molécules souvent colorées) substances antioxydantes qui réduisent le risque de crise cardiaque et jouent un rôle dans la prévention des cancers. Mais, les polyphénols sont présents dans tous les fruits et légumes qu’ils soient biologiques ou non.

Selon d’autres sources, ce n’est donc pas le produit bio qui semble bon pour l’organisme, mais plutôt les habitudes alimentaires qui y sont associées comme par exemple :  manger au moins cinq fruits et légumes par jour.

Pourquoi les produit issus de l’agriculture biologiques sont-ils si chers ?

Les produits biologiques ne riment pas avec économique ! Cette constatation est due à une relation de causes à effets. Les produits biologiques sont onéreux puisque les coûts de production sont plus élevés. Le nombre d’exploitations agricoles bio est encore très faible par rapport à la demande et les réseaux de distributions ne sont pas très développés.

Le produit bio dépend également de nombreux facteurs temporels et climatiques. En effet, sans l’utilisation de produits chimiques, l’agriculteur doit attendre la pousse naturelle du fruit et pour cela, bénéficier des conditions climatiques en concordance avec les saisons. La rareté des produits biologiques explique leur prix élevé.

Aujourd’hui, l’alimentation biologique reste encore un sujet très controversé ! Certains diront que c’est l’avenir et que notre alimentation doit évoluer, comme la plupart de nos comportements écologiques, afin de respecter notre environnement. D’autres diront, qu’actuellement, le budget d’un ménage moyen ne nous permet pas de manger bio 7 jours sur 7. Il n’est donc pas indispensable de modifier totalement son alimentation en faveur du bio, mais il serait judicieux de s’y intéresser davantage, afin d’y découvrir certains bienfaits.


Sources :

www.agrobiosciences.org

www.sports-sante.com

www.bioaddict.fr         


Article réalisé en avril 2012 par Sarah Hargamde l’Athénée Royal Paul Delvaux (Lauzelle), dans le cadre du projet Jeunes-Journalistes.net