Archive | Vers l’égalité des genres RSS feed for this section

QU’EN EST-IL DU RACISME EN BELGIQUE ?

18 Mar

Les signalements de comportements racistes n’ont fait qu’augmenter depuis 2008 (plus ou moins 4000 signalements en 2011). Il n’y a aucune religion ou race qui est épargnée… Le racisme: La journée internationale contre le racisme approche, elle aura lieu le 21 mars. Pour cet évènement, le centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme, le CECLC, a recalculé leurs estimations du racisme. Ils ont alors conclu qu’un Belge sur trois est raciste et l’assume. Le racisme en vers les religions est très constant, bien que l’Islam soit la religion la plus souvent attaquée (32% des cas), aucune croyance n’est épargnée. Il existe d’autres racismes, beaucoup. Le racisme contre les Africains est le plus important, contre ceux de couleur. Comme la Seconde Guerre mondiale, qui est l’exemple le plus connu. Sur internet: Sur la toile, il y a énormément de signalements de racisme, soit 67% des signalements dans les médias. Plus d’un signalement sur quatre vient d’internet. C’est devenu le lieu d’expression principal de propos racistes et de haine. Le racisme a toujours eu une importance aussi si bien en Belgique qu’ailleurs (en Europe). Il est malheureusement trop présent et partout autour de nous… Il existe toujours des associations qui sont contre et qui se battent pour qu’il diminue, ici et aussi partout en Europe. La Belgique n’est pas le pays en Europe à être le plus affectée par le racisme, vu sa superficie… Mais la Belgique est quand même l’un des pays les plus concernés.


Sources:

http://www.syfia.info/index.php5?view=articles&action=voir&idArticle=5111

http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/726764/delruelle-la-lutte-contre-le-racisme-s-egare.html

http://hub.coe.int/fr/what-we-do/human-rights/racism/ 


Article écrit en mars 2013 par Lina Bankajoua dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net.

Vers l’égalité des genres

3 Mai

Différences entre les sexes: toujours une réalité

8 Mar

L’inégalité entre les hommes et les femmes reste une réalité, même en ce début du nouveau millénaire. Les hommes sont privilégiés au niveau salaire, les femmes au niveau du congé de maternité… Mais on peut garder espoir : les choses changent !

En 1948, les femmes obtiennent le droit de vote en Belgique. Un petit pas pour l’Humanité, mais certainement un grand pas au niveau de l’égalité entre les hommes et les femmes.

Où en sommes nous aujourd’hui ?

Nous avons mené une enquête à ce propos. Pour ce faire, nous avons interviewé dix hommes et dix femmes de différentes tranches d’âge afin de sonder leur opinion.

« On fait croire que les hommes sont au pouvoir, alors que ce sont les femmes qui prennent les décisions importantes en arrière plan ». Tel est l’avis d’un quadragénaire qui occupe une fonction de cadre dans une grande entreprise. Mais tout le monde ne semble pas partager cet avis. La plupart des personnes interviewées estiment que la situation des femmes et leur reconnaissance dans le monde actuel ont bien évolué. Cependant, la majorité des personnes interrogées reconnaissent qu’il reste du chemin à parcourir avant que la femme soit reconnue comme l’égale de l’homme dans certains secteurs.

Dans la famille?

Au niveau familial, la situation a considérablement évolué depuis cinquante ans selon les personnes interrogées. Sans encore parler d’égalité, il semble que les hommes, autant que les femmes, s’occupent du ménage, font la vaisselle et n’hésitent pas à prendre soin de leurs enfants,…

Et dans le monde professionnel?

Les avis sont partagés quant à l’évolution des inégalités hommes/femmes au niveau professionnel. Certains pensent que les femmes obtiennent plus rapidement une promotion dans une organisation grâce à « leurs charmes » alors que d’autres expliquent que, au contraire, le fait, pour une femme, d’être enceinte à plusieurs reprises, peut la couper d’une certaine vie professionnelle.

De plus, toujours selon nos sondés, au niveau salarial et professionnel, les différences de traitement restent importantes. En effet, les hommes ont le plus souvent le pouvoir et ils occupent encore trop souvent les postes de direction. En outre, ils gagnent plus que les femmes à fonction égale. Combien de firmes en Belgique ont une femme à leur tête ? « Beaucoup trop peu » nous dit une dame de 25 ans que rencontrée alors qu’elle faisait du shopping à Louvain-la-Neuve.

Il semble bien que les femmes aient encore quelques batailles à gagner avant de prétendre être les égales de l’homme.


Sources:

Article basé sur une enquête réalisé par Camille Djiodg et Flore Baudoux dans le Brabant wallon auprès de 20 personnes (10 hommes et 10 femmes) en mars 2008.


Article réalisé en mars 2008 par Camille Djiodg et Flore Baudoux dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net

Le combat féministe

8 Mar

Longtemps, dans la plupart des sociétés, la femme a été exclue de nombreuses sphères qui lui sont aujourd’hui accessibles (politique, économique, militaire,…) Mais pour cela les femmes ont dû se battre, et elles se sont rendues compte au cours du temps à quel point, il était difficile de se faire entendre par les hommes.

La femme avant le 19ème siècle

La femme a souvent été condamnée à un devoir de femme de ménage dans lequel elle dépendait totalement de son mari après avoir été dépendante de ses parents. En effet, la femme, considérée à l’époque comme inférieure à l’homme, était privée de plusieurs droits et libertés, comme le droit de vote ou le droit de gestion des revenus et du compte en banque familial. Elle n’avait généralement pas non plus la possibilité de divorcer.

Les débuts du féminisme

Dans le courant du 19ème siècle, certaines femmes veulent que « ça bouge ». Elles veulent que leur statut change et un véritable mouvement féministe militant fait son apparition. En Angleterre, les suffragettes revendiquent le droit de vote pour les femmes. De lentes avancées dans les droits de la femme se font : les femmes mariées peuvent à présent disposer de leurs biens propres, elles peuvent voter dans certaines élections mineures et, surtout, obtiennent une certaine indépendance économique par le travail salarié. Elles restent toutefois encore considérées comme inférieures à l’homme dans de nombreux domaines.

Le 20ème siècle : siècle des grands changements

Les combats menés au cours du 19ème siècle n’auront pas été vains, la femme obtient un peu partout en Europe la reconnaissance de nouveaux droits en matière éducative et civil notamment. En effet, à partir de 1925, les filles et garçons reçoivent le même enseignement fondamental.

Au début du 20e siècle en France, on compte près d’un million de travailleuses ouvrières en plus qu’aujourd’hui pour une population moindre. Sur le plan juridique, la situation de la femme varie très fort selon les pays. Toutefois, il faut remarquer qu’en 1948 un fait important se produit : « La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme » proclame que tous les droits cités valent aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Cette même année en Belgique, les femmes gagnaient le droit de voter aux élections fédérales.

Dans les années 1970, grâce à la révolution de mai 68, les esprits changent et les revendications féministes se structurent en véritable mouvement. Le « women’s Lib » et le « MLF » prennent de l’importance.

Dans les années 1980, les mouvements féministes connaissent une pause. Les femmes votent dans tous les pays occidentaux et il y a des lois sur la législation de la contraception et de l’avortement. Les femmes ont accès à toutes les professions.

Le féminisme aujourd’hui

Le combat féministe continue aujourd’hui pour ne pas perdre ce qui a été si durement acquis, apprendre aux jeunes filles à conserver leurs libertés et combattre les inégalités qui subsistent encore. Par exemple, dans certains secteurs professionnels, les femmes touchent moins d’argent que les hommes alors qu’elles font le même métier.

Il ne faut donc pas croire que tout est acquis aujourd’hui malgré le fait que les femmes ont le droit de vote, le droit de divorcer, d’avoir le même enseignement que les garçons,… Certaines inégalités subsistent encore.


Sources:

Encyclopédie alpha, tome7, 1971, Paris, p. 2495-2505.

Féminisme paru sur le site internet http://encarta.com consulté le 20 février

Féminisme paru sur le site internet http://fr.wikipedia.org consulté le 20 février 2008


Article réalisé en mars 2008 par Ludovic Myttenaere dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net