Archive | Actualité RSS feed for this section

La Chronique de l’Europe sur le quotidien de ses habitants

21 Mar

Chez sois, au magasin ou au travail, partout on trouve des lois européennes. Des exemples ? C’est l’Europe qui rend obligatoire les sièges-auto adaptés pour les enfants de moins d’un mètre et demi, c’est l’Europe qui fait en sorte qu’il y ait deux ans de garanties sur tous les achats électro-ménagers, etc.

En premier lieu, l’UE veut que les européens achètent de façon consciente et avisée. C’est pour cette raison qu’elle exige des informations claires de la part des producteurs ( ex : les étiquettes des produits alimentaires doivent indiquer les ingrédients et le nombre de calories, ce qui pourrait aider les citoyens à modérer leur consommation).

Il existe aussi des règles bien spéciales pour les étiquettes des vêtements, les chaussures et les appareils ménagers. Les nombreux labels européens informent les consommateurs sur la qualité des produits, sur leurs impacts environnementaux et leurs origines géographiques.
L’Union Européenne prête aussi beaucoup d’attention aux citoyens et aux régions en difficulté. Elle crée des fonds, dans le but de soutenir des projets sociaux pour offrir une aide financière à ceux qui en ont besoin. Ainsi, ils espèrent distribuer équitablement les richesses sur l’ensemble du territoire européen.

L’Europe joue donc un rôle très important dans le quotidien des européens, même si parfois, on ne s’en rend pas toujours compte, elle est très indispensable à un bon fonctionnement de vie.


Sources:

MOUSSIS N., Accès à l’Union européenne droit ; économie ; politiques, Prométhée, 32p.

MOUSSIS N., Manuel de l’Union européenne, EuropeanStudyService, 31p.

http://europa.eu/abc/12lessons/lesson_9/index_fr.htm


Article écrit en mars 2013 par Amanda Russanowski dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net

Publicités

Une place pour les Roms dans l’Europe, peut-on y croire ?

19 Mar

Les Roms en Europe ?  Sont-ils acceptés par la population ?  Et L’ Europe, quelles sont ses décisions ?

Qui sont les Roms ?

Grossièrement, il y a actuellement 10 à 12 millions de Roms en Europe.

Les Roms appartiennent à un grand ensemble appelé Tsigane venant du nord de l’Inde.  Il y a au sein de cette entité 3 grands groupes.

Premièrement, les Gitans : ils vivent au sud, en Espagne, au Portugal et dans le midi de la France.

Deuxièmement, il y a les Manouches : ils sont souvent assimilés aux Gitans.  Leurs différences sont très compliquées.

Et enfin, les Roms : ils vivent en Europe de l’Est, principalement en Hongrie et en Roumanie.   Ce sont des peuples nomades. Ils n’ont ni récit, ni texte, ni écriture et pas de religion.  À propos de ce dernier point, les Roms s’adaptent à la religion des pays où ils séjournent.

Mais pourquoi sont-ils partis d’Inde ?  Et quand ?  Personne ne le sait vraiment.  De nos jours, on pense qu’ils sont partis dès le IX siècle pour une raison très simple : ils voulaient voir ailleurs, le pur désir de partir, de voyager.

Pourquoi les Roms ne sont-ils pas généralement acceptés en Europe ?

Tout d’abord les problèmes de voisinage : étant un peuple nomade, les Roms installent leur camp là où ils trouvent un accueil plus ou moins autorisé par la population voisine. Des tensions se font jour entre les Roms et les habitants souvent dus à la peur de la différence.

Ensuite viennent les problèmes de scolarisation des enfants : les enfants roms sont dans l’incapacité de se rendre à l’école.  Or chez nous, les enfants sont obligés d’aller à l’école.  Outre ce problème juridique, il y a un autre problème.  Les Roms parlent une langue qu’on ne comprend pas, ce qui entraine des difficultés de communication et une absence de mixité sociale.

Puis, sa mendicité des enfants : les Roms n’ont pas de travail fixe.  De ce fait, les femmes et les enfants partent dans les rues et mendient. Il se peut que les femmes ou les enfants n’ayant pas ramassé assez d’argent soient maltraités.

Pour finir, les problèmes de non-accès à la santé : ils n’ont pas assez de moyens financiers et ne bénéficient pas d’une inscription à la mutuelle pour se payer des soins.

Qu’elles sont décisions prises par L’Europe ?

L’Europe essaie de répondre au problème, mais ceux-ci ne peuvent être résolus qu’en concertation avec les autres pays de l’Europe.  Or ces négociations sont longues et difficiles.

Il se peut que des pays prennent seuls des décisions d’expulsion, comme la France dans les années Sarkozy.  Est-ce une solution ?  Non.  Car ces pays expulsent les Roms en Roumanie où ceux-ci ne sont pas mieux traités.  Ils se tassent dans des ghettos où la vie est misérable et reviennent de toute façon via des filières clandestines.

Il n’est pas certain que les problèmes des Roms seront réglés dans les prochaines années tant les problèmes liés à cette communauté sont difficiles pour l’Europe.


Sources:

De GILA-KOCHANOWSKI.V ; Parlons Tsigane, Ed. l’Harattan, Paris, 1994

COUPRY.F ; Les Gitans, Ed Milan, France, 1999

http://www.rfi.fr/europe/20121025-roms-europe-une-population-quete-integration


Article écrit en mars 2013 par Valentine Delguste dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net.

Pollution dans nos grandes villes Européennes : un ennemi invisible

14 Mar

 La pollution atmosphérique reste un problème majeur lié aux grandes villes européennes. Elle présente un risque réel pour notre santé et la population grandissante dans les principales villes industrialisées.

Aujourd’hui près d’un tiers de la population européenne est exposée à cette pollution. La population augmente ce qui provoque plus de pollution surtout au niveau des grandes villes. Ces sont de petite particules générées par les voitures ou les déchets provenant des usines qui sont dans l’air et qui sont considérées comme les plus dangereuse pour notre santé. Dans certains pays, les polluants atmosphériques demeurent supérieurs aux limites légales comme la France ou encore l’Allemagne.

Aujourd’hui encore, une majeure partie de la population européenne est exposé à cette pollution atmosphérique si bien que M. Janez Potocnik, membre de la Commission Européenne et chargé de l’environnement proposa que 2013 soit l’année de l’air. Il propose d’accorder la priorité au renforcement de notre législation relative à la qualité de l’air pour faire face aux problèmes mis en évidence aujourd’hui, de punir les gens qui jettent les déchets dans la nature en leur faisant payer une amande. Les usines qui sont trop polluante devront également payer des taxes supplémentaires.

La pollution est plus grande surtout à cause des grandes villes (Voitures, déchet…) et provoque de graves maladies respiratoire à cause de petites particules qui s’infiltrent dans notre système respiratoire


Sources:

http://www.eea.europa.eu/fr/themes/air

http://www.linternaute.com/actualite/monde/pollution-air-ville/

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/02/07/01016-20130207ARTFIG00705-pollution-l-europe-poursuit-la-france.php


Article écrit en mars 2013 par Elliot Vancutsem dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net.

Un choix surprenant

14 Mar

8497259959_b87727dc1c_z

Photo by Statsministerens kontor cc-ND 2.0

Et si, le prix Nobel n’était plus accordé à une seule personne… Le lundi 10 décembre 2012, à Oslo, grand évènement : l’Union Européenne recevait le prix Nobel de la paix pour avoir rétabli et maintenu la paix sur l’Europe.

L

e comité Nobel Norvégien définit le prix Nobel comme « la récompense de la personnalité ou la communauté qui a le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix ». Cette fois, le choix fut particulièrement surprenant. Parce que ce n’est pas une personne mais un ensemble de pays, à savoir l’Union Européenne, qui a reçu ce prestigieux prix. L’Europe, un continent déchiré par deux guerres mondiales, est devenu pour le monde entier, un exemple de « réconciliation, de paix, de démocratie et respect des droits de l’Homme » nous dit le Parlement européen.

Ce sont les trois principales institutions communautaires qui ont reçu  le prix au nom de l’UE. En effet, Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, José manuel Barroso, président de la Commission européenne et Marton Schulz, président du Parlement européen, en ont été officiellement  les représentants.

La remise de ce prix a créé une polémique. En effet, David Cameron, chef du gouvernement britannique, n’étant pas du même avis, ne s’est pas rendu sur place. Quant à Elio Di Rupo, premier ministre belge, il était présent le 10 décembre dernier à Oslo lors de la remise du prix Nobel de la paix. « C’est l’idée de l’EU qui est récompensée et pas l’Europe actuelle » a proclamé ce dernier.

A  la surprise générale,  l’Union Européenne a reçu le prix Nobel.  A qui le prochain prix sera-t-il attribué ?


Sources:

http://www.lesoir.be/97860/article/actualite/monde/2012-10-12/prix-nobel-paix-attribu%C3%A9-%C3%A0-l%E2%80%99union-europ%C3%A9enne

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20121206_00241448

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20121209_00242445

http://www.rtl.be/info/monde/europe/964971/prix-nobel-de-la-paix-pour-di-rupo-l-europe-actuelle-ne-merite-pas-de-lauriers-


Article écrit en mars 2013 par Mélina Rodriguez dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net.

La Commission.. nous donne des ailes?

13 Mar

La Commission décrète chaque jour des nouvelles lois, lundi encore, l’interdiction de tester des cosmétiques sur les animaux a été mise en vigueur. 
L’euro, les douanes, sont des changements qui influencent la vie de tous les jours.

La Commission, créée en 1950, est une des institutions de l’Union européenne.
 Elle représente l’UE, s’occupe du budget de l’UE, est chargée de faire appliquer les lois du Parlement et de la Cour de Justice, et peut elle-même en proposer.
 Pour cela, tous les commissaires se retrouvent le mercredi et votent la loi. 
Pour qu’une loi soit proposée au Parlement, il faut que 14 des 27 commissaires l’approuvent.

La Commission met en œuvre les lois. 
Par exemple la monnaie unique en 1999.
 Maintenant, la majorité des pays de l’UE ont adopté l’euro.
Il y a aussi les douanes qui ont été supprimées en 1993 et qui facilite le transport et les voyages.
 Plus besoin de changer l’argent et d’en perdre à cause des taux de changes. 
C’est désormais bien plus facile de voyager en Europe.

Ce lundi 11 mars 2013, l’Union Européenne a interdit le test de cosmétiques sur les animaux.
 La réglementation avait été énoncée en 2009, ce qui laissait aux  laboratoires quelques années pour trouver un autre moyen de tester leurs produits.
 Malheureusement, il existe encore quelques laboratoires qui utilisent ces procédés, n’ayant trouvé aucune autre méthode pour tester leurs produits.

La Commission aide les européens avec toutes ces lois qu’elle instaure. 
La monnaie unique et la suppression des douanes ne sont que positives dans le sens où la facilité de voyager est plus grande.
 Mais tous cela est-il seulement positif, y a t-il des points négatifs?


Sources:

http://europa.eu/about-eu/index_fr.htm


http://europa.eu/rapid/press-release_IP-09-643_fr.htm?locale=en

http://www.24heures.ch/monde/L-UE-interdit-les-tests-sur-les-animaux-pour-les-cosmetiques/story/13001629

Comment fonctionne l’Union européenne?, Luxembourg, 2007


Article écrit en mars 2013 par Salomé Basch dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net.