Une place pour les Roms dans l’Europe, peut-on y croire ?

19 Mar

Les Roms en Europe ?  Sont-ils acceptés par la population ?  Et L’ Europe, quelles sont ses décisions ?

Qui sont les Roms ?

Grossièrement, il y a actuellement 10 à 12 millions de Roms en Europe.

Les Roms appartiennent à un grand ensemble appelé Tsigane venant du nord de l’Inde.  Il y a au sein de cette entité 3 grands groupes.

Premièrement, les Gitans : ils vivent au sud, en Espagne, au Portugal et dans le midi de la France.

Deuxièmement, il y a les Manouches : ils sont souvent assimilés aux Gitans.  Leurs différences sont très compliquées.

Et enfin, les Roms : ils vivent en Europe de l’Est, principalement en Hongrie et en Roumanie.   Ce sont des peuples nomades. Ils n’ont ni récit, ni texte, ni écriture et pas de religion.  À propos de ce dernier point, les Roms s’adaptent à la religion des pays où ils séjournent.

Mais pourquoi sont-ils partis d’Inde ?  Et quand ?  Personne ne le sait vraiment.  De nos jours, on pense qu’ils sont partis dès le IX siècle pour une raison très simple : ils voulaient voir ailleurs, le pur désir de partir, de voyager.

Pourquoi les Roms ne sont-ils pas généralement acceptés en Europe ?

Tout d’abord les problèmes de voisinage : étant un peuple nomade, les Roms installent leur camp là où ils trouvent un accueil plus ou moins autorisé par la population voisine. Des tensions se font jour entre les Roms et les habitants souvent dus à la peur de la différence.

Ensuite viennent les problèmes de scolarisation des enfants : les enfants roms sont dans l’incapacité de se rendre à l’école.  Or chez nous, les enfants sont obligés d’aller à l’école.  Outre ce problème juridique, il y a un autre problème.  Les Roms parlent une langue qu’on ne comprend pas, ce qui entraine des difficultés de communication et une absence de mixité sociale.

Puis, sa mendicité des enfants : les Roms n’ont pas de travail fixe.  De ce fait, les femmes et les enfants partent dans les rues et mendient. Il se peut que les femmes ou les enfants n’ayant pas ramassé assez d’argent soient maltraités.

Pour finir, les problèmes de non-accès à la santé : ils n’ont pas assez de moyens financiers et ne bénéficient pas d’une inscription à la mutuelle pour se payer des soins.

Qu’elles sont décisions prises par L’Europe ?

L’Europe essaie de répondre au problème, mais ceux-ci ne peuvent être résolus qu’en concertation avec les autres pays de l’Europe.  Or ces négociations sont longues et difficiles.

Il se peut que des pays prennent seuls des décisions d’expulsion, comme la France dans les années Sarkozy.  Est-ce une solution ?  Non.  Car ces pays expulsent les Roms en Roumanie où ceux-ci ne sont pas mieux traités.  Ils se tassent dans des ghettos où la vie est misérable et reviennent de toute façon via des filières clandestines.

Il n’est pas certain que les problèmes des Roms seront réglés dans les prochaines années tant les problèmes liés à cette communauté sont difficiles pour l’Europe.


Sources:

De GILA-KOCHANOWSKI.V ; Parlons Tsigane, Ed. l’Harattan, Paris, 1994

COUPRY.F ; Les Gitans, Ed Milan, France, 1999

http://www.rfi.fr/europe/20121025-roms-europe-une-population-quete-integration


Article écrit en mars 2013 par Valentine Delguste dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net.

Publicités

Une Réponse to “Une place pour les Roms dans l’Europe, peut-on y croire ?”

  1. patricia 4 août 2013 à 02:18 #

    Bonjour,

    Je suis outrée par votre « article » !!

    Reprenons :
    « Les enfants roms sont dans l’incapacité de se rendre à l’école. » Mais pas du tout ! Et au contraire, les parents voudraient qu’ils y aillent, qu’ils apprennent, qu’ils s’en sortent. C’est du grand n’importe quoi, de dire qu’ils sont dans l’incapacité de se rendre à l’école ! Il est possible de suivre l’école à un endroit, puis à un autre, s’ils sont sur la route. Il faut juste qu’ils sachent où s’adresser et que l’école accepte de prendre les enfants, ce qui n’est pas toujours le cas. Ou alors ça donne ça : http://www.france24.com/fr/20130129-enfants-roms-ecole-classe-commissariat-saint-fons-manuel-valls-france
    A noter que la France a été épinglée par la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance : http://www.rmc.fr/editorial/398244/paris-epingle-par-leurope-sur-la-scolarisation-des-roms/

    « Les Roms parlent une langue qu’on ne comprend pas, ce qui entraine des difficultés de communication et une absence de mixité sociale. » – vous croyez donc qu’ils arrivent en France sans savoir un seul mot de français ? Bien sûr que non ! Même si toute la famille ne parle pas français, au moins l’un d’entre eux le parle.

    Le plus choquant : « Puis, sa mendicité des enfants : les Roms n’ont pas de travail fixe. De ce fait, les femmes et les enfants partent dans les rues et mendient. Il se peut que les femmes ou les enfants n’ayant pas ramassé assez d’argent soient maltraités. » Mais d’où sortez-vous ça ???? Les Roms n’ont pas de travail fixe… en France, car ils n’ont pas le droit de travailler. S’ils le font, c’est du travail au noir, illégal. Il ne reste que la mendicité, et les hommes aussi mendient, mais ont plus honte. Quant à la maltraitance… les accuser de cela sans en avoir de preuve, c’est de la maltraitance, et de la diffamation.

    Les Roms sont des femmes, des hommes, des enfants qui n’ont pas quitté leur pays par gaieté de cœur, juste pour se balader à travers le monde et vivre sur le dos des autres, non, mais dans la souffrance, dans la douleur.

    Renseignez-vous, s’il vous plaît.
    Là, par exemple : http://www.nadara.org/romsnad3.htm
    Mais vous avez aussi ici : http://blogs.mediapart.fr/blog/philippe-alain/120113/la-police-gaze-des-enfants-et-saccage-un-camp-de-roms
    ou encore là : http://livrenoirdespersecutions.blogspot.fr/

    Et plein d’autres encore, que je vous laisse découvrir par vous-même…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :