L’euro, 53 ans d’existence, 17 pays y adhèrent.

13 Mar

Sait-on encore que c’est aux Pays-Bas que  les premiers rêves à propos de l’euro sont nés ? Si six pays étaient alors autour de la table, le projet n’a pas été abandonné quand d’autres pays les ont rejoints. Depuis onze ans,  l’euro est devenu une monnaie importante.

L’histoire de l’euro est née dans les années 1960. À cette époque, ce que l’on n’appelait pas encore l’Union européenne ne comptait que six pays membres, dont la Belgique. C’est au sommet de La Haye (Pays-Bas), le 2 décembre 1969 que ces pays ont songé à une union économique et monétaire. Ce premier pas porte le nom de plan Barre, du nom du ministre français qui en a pris l’initiative.

Pourquoi n’avoir qu’une seule monnaie ?

Avoir une seule monnaie, c’est plus simple pour le commerce entre les pays, ça permet aussi de comparer les prix des produits et ça diminue surtout le coût du change.

Il faudra attendre le 1er janvier 1999 pour que l’euro naisse officiellement, mais sous une forme électronique ou scripturale (par chèque). Si cela a pris tant d’années, c’est parce qu’il fallait persuader les différents pays d’aller vers ce changement. De plus, tous n’avaient pas la même richesse, la même santé économique. Dès lors, il a fallu mettre des conditions, fixer des objectifs à atteindre et puis décider qui pourrait finalement être dans la zone euro. Certains pays comme la Grande-Bretagne n’ont pas voulu en faire partie et continuent à ne pas être intéressés.

Douze premiers pays avec l’euro

Mais au fil des années, l’idée d’une monnaie unique a fait son chemin. Et c’est le 1er janvier 2002 que les pièces et les billets ont commencé à circuler. Au début, douze pays (France, Allemagne, Espagne, Portugal, Irlande, Italie, Autriche, Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, Finlande, Grèce) ont adhéré à la monnaie unique.

En 2013, dix-sept pays utilisent l’euro comme monnaie. Celle-ci compte 8 pièces et 7 billets différents. Cette monnaie unique a favorisé les échanges et le commerce. L’Europe est devenue un grand marché dans lequel les entreprises vendent plus facilement leurs produits. Sans cette monnaie européenne, est-ce que la vie dans l’Union serait moins facile ? Beaucoup le pensent et tiennent à cette monnaie comme à leur or !

 


Sources:

www.touteleurope.eu

la revue actual quarto du 22 mai 1998


Article écrit en mars 2013 par Adélaïde Dehoux dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :