Le mal du 21ème siècle : LA MALBOUFFE !

22 Déc

Sans titreEn voilà une belle de société ! De tous les côtés, nous entendons parler du délicieux Burger du fast-food le plus proche, des bonbons hyper succulents qui collent aux dents, de gaufres au sucre avec un super supplément de chantilly, … Et nous sommes toujours tentés d’y goûter !

De plus en plus de personnes, jeunes ou moins jeunes, se nourrissent mal et n’y pensent même pas ou pire, ne s’en rendent pas compte. En plus, une mauvaise alimentation entraîne un danger supplémentaire d’attraper des maladies et de raccourcir la durée de vie ! Les risques les plus courants sont les problèmes artériels, les problèmes de poids et une augmentation des probabilités de cancer. De plus, le risque de dépression est 48% plus élevéchez les personnes se nourrissant mal.

Certains diront qu’ils n’ont pas d’autres choix que d’acheter des plats préparés ou de se rendre au fast-food parce qu’ils manquent de temps, et c’est facile à comprendre, mais si on fait vraiment attention au contenu de ces plats, ça ne donne plus du tout envie de les acheter. Regardez sur les étiquettes des plats que vous mangez, vous pourrez y compter la proportion de sel, de sucre, de lipide et d’arômes chimiques qui ont été ajoutés pour que tout ait un goût plus agréable en bouche ! Tout cela est mauvais pour la santé, le cholestérol, le cœur, … De plus, il est très important de prendre le temps de préparer un bon repas équilibré. Le repas est aussi une bonne occasion de passer du temps en famille, de discuter, etc. Une alimentation est optimale lorsqu’elle est variée et équilibrée. En cuisinant de bons produits, riches en goût et en vitamines, vous apportez beaucoup à votre corps et vous apprenez à vos enfants comment ils doivent se nourrir.

Sans titre2Le saviez-vous?

Les  « Stars » étant des personnes très médiatisées et même très influentes, tentent de mettre la population en garde contre la malbouffe et ses dangers ! Par exemple, Michelle Obama * est très engagée contre la malbouffe! Elle mène actuellement une campagne appelée Let’s Move qui vise à prévenir l’obésité infantile.

Nous évoquions plus tôt les problèmes de poids dû à la malbouffe. Il est vrai que les mauvaises graisses contenues dans de tels produits augmentent le risque de surpoids voire d’obésité, mais il ne faut pas pour autant tout changer pour des produits affichés light! Il n’y a parfois que les noms qui sont light ! Ou alors, ils remplacent sucres et graisses par des éléments chimiques cancérigènes, avis aux amateurs !

Généralement, la malbouffe commence dès le matin avec ce choco et rien n’est pire ! Cette fameuse marque de pâte à tartiner aux noisettes utilise de l’huile de palme dans la quasi-totalité de son pot. Et ce n’est pas le seul produit à en faire l’usage. On peut même en retrouver dans des yaourts ! Encore une fois, les étiquettes sont importantes (attention : huile végétale = huile de palme le plus souvent). Alors évidemment déjeunez, mais avec des céréales complètes, des confitures, de la pâte à tartiner sans huile de palme et à petites doses, des aliments sains !

Il est vrai que ne sommes pas à 100% responsables de notre alimentation. Les entreprises d’agro-alimentaire et la façon dont nos parents nous nourrissaient sont en grande partie responsables. L’alimentation est une éducation, les parents inculquent donc la leur à leurs enfants et ceux-ci à leurs propres enfants et ainsi de suite.

Pour résumer, même si l’on est accro à la malbouffe,  on peut tous rendre notre alimentation meilleure avec beaucoup de volonté, mais le mieux est d’apprendre dès l’enfance l’importance et les bienfaits d’une alimentation saine. Avis aux parents ! L’éducation est très importante, même pour l’alimentation. Alors oui la malbouffe rend bête mais ne soyons pas bornés, réagissons ! Et n’oubliez pas : faites attention aux étiquettes ! La malbouffe est destructrice (3 millions de morts par an),  donc stoppons la tant qu’il en est encore temps ! Un esprit sain dans un corps sain pour une santé de fer, ne trouvez-vous pas ça important ?


Sources :


Éditorial écrit en novembre 2012 par Jordy Bruno,  Amélie Paternoster, Guillaume Siraux, élèves de 6ème du Collège Notre-Dame de Bon Secours de Binche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :