Un système carcéral efficace ? C’est possible !

27 Nov

Photo : CC by 2.0 -JvL-

Scandaleux ! Selon les statistiques publiées sur le site de l’express, environ 40% des condamnés sont récidivistes. Dans une telle perspective, il apparaît clairement que notre système judiciaire ne fonctionne pas de manière optimale ! La question qui se pose est : pourquoi ? La réponse, quoique simpliste, semble évidente : parce que la prison ne parvient pas à assurer son rôle éducatif vis-à-vis des détenus. Car tel est le but primordial poursuivi par les établissements pénitentiaires : punir les criminels pour les dissuader de commettre de nouveaux méfaits dès leur libération et leur permettre de mener une nouvelle vie une fois leur peine terminée. Le pourcentage de récidives nous montre toutefois que ce but est bien loin d’être atteint ! Une raison pourrait expliquer cet échec.

Les détenus manquent fortement d’instruction une fois sortis de prison. Certes, nous avons effectué des progrès considérables dans ce domaine, comme nous pouvons le lire sur le site pourlasolidarite.ue : « Le travail et la formation constituent, dans ce cadre, un droit auquel chaque détenu peut avoir accès. ». Un problème persiste cependant. Le verbe « pouvoir » est très révélateur : l’instruction est laissée au libre choix des détenus qui, bien souvent, ne saisissent pas cette chance, comme nous pouvons le découvrir plus loin : « Compte-tenu du niveau d’études souvent bas de la population pénitentiaire, il va de soi que l’enseignement n’est pas leur priorité. ». En plus de cela, signalons que « les infrastructures des prisons sont peu adaptées pour accueillir des classes de formation ou des ateliers » et que « le travail exercé n’a rien de qualifiant » (par exemple, emballage de produits ou pliage de cartes routières). Pourquoi cela ? Parce que, comme nous l’explique La Libre5, « l’éducation et la formation en prison sont délaissées par les pouvoirs publics, comme le soulignent régulièrement la Ligue des droits de l’homme et les associations de terrain. ».

Face à ces alarmants constats, nous pourrions dès à présent réformer les établissements pénitentiaires de façon à ce qu’elles puissent réellement permettre aux personnes incarcérées de prendre un nouveau départ vers une vie d’honnêteté et de respect de la législation.

Nous pourrions remédier au problème de formation en donnant la possibilité d’acquérir la connaissance de base à ceux qui n’y ont pas eu accès et en mettant sur pieds un module d’orientation semblable à ceux proposés aux élèves de fin de secondaire. Par exemple, il nous serait possible de les confronter à des questionnaires qui les pousseraient à réfléchir au sujet de leurs passions, leurs atouts, leurs centres d’intérêt… Il leur serait dès lors plus facile de cibler un ou des secteurs dans lesquels il leur plairait de travailler, après quoi nous pourrions leur proposer une formation correspondant à leurs attentes. En plus de cela, un service d’aide psychologique pourrait être créé dans chaque prison (ce qui serait tout à fait réalisable si l’on évite toutes les dépenses superflues!). Des rendez-vous fréquents avec des thérapeutes pourraient, en effet, aider fortement les personnes incarcérées à construire une réflexion positive sur les projets d’avenir qu’ils souhaitent concrétiser. Une fois leurs objectifs clairement fixés, les détenus pourront plus facilement garder leur ligne de conduite une fois sortis de prison.


 Sources :



Éditorialécrit en novembre 2012 par Arnaud Amilien, Kévin Argento, Nathan Degeldre et Anissa Tertag, élèves de 6ème du Collège Notre-Dame de Bon Secours de Binche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :