La vague « zwart-gele », un tsunami ?

21 Nov

Photo _Skender_ CC By 2.0

Attention, avis aux Belges de Belgique et d’ailleurs, une vague nationaliste s’est abattue sur la Flandre ce 14 octobre 2012. En effet, lors des élections communales la N-VA (Nieuw-Vlaamse Alliantiede Bart de Wever conforte son rôle de « grootste partij in Vlanderen » mais est-ce réellement un tsunami noir et jaune ?

Bien sûr Bart de Wever a gagné son combat le dimanche 14 octobre 2012, la ville d’Anvers est à lui, il en est désormais le bourgmestre. Son ancien rival, Patrick Janssens membre du SP-A (Socialistische Partij Anders) a ainsi fait ses bagages, mais n’a pas tout perdu. En effet, rappelons-le, la N-VA n’a pas la majorité absolue à Anvers (37,7%). Dans le reste du nord du pays, les nationalistes ont réussi leur ancrage, ce qui était prévisible après leur score de 2010. Cette victoire est en majorité due aux « échanges » de voix du Vlaams Belang. A Anvers, en 2006, le VB avait 20 sièges sur 55, aujourd’hui il n’en a plus que 5. Ce parti d’extrême-droite a donc été le grand perdant de ces élections 2012 en partie à cause de la   N-VA.

Cela ne rassure évidemment pas de nombreux Belges. Les nationalistes, dopés par les anciennes voix du VB,  veulent arriver à une séparation définitive entre nos deux régions (Flamande-Wallonne) comme le stipule leur programme. Cette séparation sera amenée par un engagement des deux communautés dans des réformes confédérales. Dans son discours, De Wever  a appelé ainsi Elio Di Rupo et les francophones à y travailler rapidement.

Ainsi, nous pensons que le leader de la N-VA utilise sa victoire d’Anvers comme tremplin pour se lancer dans sa marche vers une Flandre indépendante. Mais dans l’immédiat, il devra prouver qu’il est capable de gérer une ville avant de se placer à la tête d’une région flamande qui n’est pas totalement sous sa coupe : 15 districts sur les 35 ont « résisté ». Le CD&V (Christen-Democratisch en Vlaams) reste ainsi le premier parti communal en Flandre, ce qui rassure un peu le Gouvernement papillon dont il fait partie.

Actuellement, la gestion de la ville d’Anvers est mal partie pour l’homme le plus populaire de Flandre. En effet, sans majorité il est obligé de siéger avec d’autres partis et cela n’est pas une mince affaire. La liste menée aux élections par le SP-A, s’impose donc en tant que premier interlocuteur. Mais une alliance entre le SP.A et le CD&V  conduit la N-VA dans l’impasse. Cette alliance impose la participation de  Groen, (Parti écologiste flamand)  dans une future coalition. Mais les nationalistes et les écologistes ne se sont jamais vraiment entendus et ce qui bloque aujourd’hui les négociations entre les deux partis reste le fameux dossier de la mobilité anversoise. La solution serait d’exclure le SP-A plus pro-écologistes que le CD&V  mais faut-il oublier  ses 28.6 % ? Là est tout le dilemme post élections…

Ces élections ne scellent pas le destin de notre pays comme on peut le lire dans de nombreux journaux exagérant l’ampleur de l’événement.  Mais il ne faut pas se leurrer malgré les scores positifs du CD&V et l’actuel blocage pour les négociations à Anvers, elles sont un signal fort adressé aux Belges qui aiment la Belgique et qui veulent la défendre qu’ils soient Flamands, Wallons ou Bruxellois. En tant que jeunes patriotes, nous sommes en faveur d’une ouverture entre les communautés par le biais d’échanges linguistiques dans les écoles. La frontière linguistique n’est  que fictive et ne doit donc pas nous stopper dans nos élans de partage avec l’autre. Nous restons convaincus de l’unité de notre pays, nous disons aux jeunes de continuer à y croire  et, à l’image de l’engouement pour notre équipe nationale de football, de rester unis  jusqu’à la victoire sur le nationalisme flamand !

Tous ensemble ! Alle samen !

 


 

Sources :

 

 


 

Éditorial écrit en novembre 2012 par Pierre Mees, Thomas Lemaître et Jeisson Toscano, élèves de 6ème du Collège Notre-Dame de Bon Secours de Binche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :