De plus en plus de personnes s’intéressent à leurs produits

15 Mai

Tous les jours, des produits issus de l’agriculture sont achetés et consommés dans les supermarchés et ailleurs. Mais que savent les consommateurs sur les produits qu’ils mangent ? Connaissent-ils l’origine de ces produits? Privilégient-ils certains types de produits plutôt que d’autres?  Pour répondre à ces questions, une interview a été réalisée dans les rues de Louvain-La-Neuve. Des personnes de tout âge ont été rencontrée. Voici les résultats…

Une grosse partie des personnes ne se soucie pas de la provenance, du chemin et du travail à effectuer pour obtenir leurs produits. Mais ce qui est aussi inquiétant c’est de voir des enfants de 6/7 ans qui ne savent pas d’où vient le lait avant d’arriver dans les rayons du magasin.

La majorité des personnes qui se rendent encore sur les marchés pour acheter des produits frais sont les personnes âgées. Elles disent acheter des produits de meilleure qualité et faire confiance à leur vendeur quant à la provenance de ceux-ci par rapport aux grandes surfaces. La partie un peu plus « jeune » est, pour la plupart, plus friande de produits préparés dont énormément de légumes congelés car ils n’ont pas le temps de préparer eux-même leurs repas et que les produits sont moins chers.

Une minorité des personnes interrogés savent retracer de manière très précise le chemin et les techniques utilisées pour obtenir le produit terminé qui se trouve au magasin. Mais, ils savent aussi que beaucoup de producteurs ne sont pas justement payés pour le travail et le rendement qu’ils produisent et ne trouvent pas cela normal pour le rôle essentiel qu’ils jouent dans ce monde de consommation actuel.

Et quand ce sont les vendeurs de fruits et légumes sur le marché qui se prêtent au jeu, on apprend que de plus en plus des gens se soucient de ce qui se trouve dans leur assiette et n’hésitent pas à demander quelques conseils ou informations sur des légumes qu’ils ne connaissaient pas ou n’avaient pas vu dans le commerce. La vendeuse avoue que régulièrement des nouveaux clients reviennent satisfaits et en redemandent. Souvent les acheteurs sont agréablement surpris de la différence de saveur contenue dans certains produits.

En bref, les « seniors » préfèrent l’authentique, ceux qui travaillent n’ont pas le temps de cuisiner et se dirigent vers des plats préparés et congelés.Peu de personnes s’intéressent à la problématique du salaire et des conditions de travail des agriculteurs. Mais les choses évoluent, les gens commencent à s’inquiéter de leur santé et de la provenance de ce qu’ils mangent. Enfin, tous les enfants ne savent pas ce qu’est l’agriculture.


Sources :

Interview de plusieurs personnes sur dans les rues Louvain-la-neuve en avril 2012.


Article réalisé en avril 2012 par Jacobs Romain, de l’Athénée Royal Paul Delvaux (Lauzelle), dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :