Agriculture biologique : attention aux idées reçues !

7 Mai

Née en réponse à l’industrialisation de l’agriculture, le bio a le vent en poupe depuis plusieurs années. Qu’est-ce qui le différencie de l’agriculture conventionnelle ? Retour sur ce phénomène…

Suite aux récents scandales alimentaires, le mouvement bio prend de l’ampleur. En effet, de nombreux consommateurs se dirigent vers cette agriculture non chimique en quête d’aliments plus sains, plus nutritifs et plus savoureux.  Détient-elle réellement toutes ces vertus ?

Pas si « n’œufs » que ça !

L’agriculture biologique n’est pas un phénomène récent. Au contraire, elle a fait son apparition depuis plusieurs dizaines d’années. Cette idée a germé dans l’esprit de certains agriculteurs qui souhaitaient cultiver leurs terres différemment.

Le bio, qu’est-ce que c’est ?

Selon Claude Delbeuck, Directeur général de l’Agriculture, des Ressources naturelles et de l’Environnement : «  le bio n’est qu’un simple mode d’agriculture plus sain, sans engrais chimique ou pesticides mais c’est surtout un mode de vie global, soucieux de l’environnement, de la durabilité de nos actes et d’être conscient que nous cultivons la terre de nos enfants. »

Le bio, plus nutritif ?

Une étude commanditée par la Food Standards Agency britannique révèle que les aliments issus de l’agriculture biologique ne possèdent pas plus d’éléments nutritifs que les aliments produits de manière conventionnelle.

Plus savoureux ?

Les aliments d’origine biologique sont souvent plus savoureux, étant donné que les plantes ont le temps de pousser dans une terre qui n’est pas forcée. Les processus de fabrication sont les plus proches possible de leur état naturel.

Des inconvénients ? … Quand même !

Comme le proverbe le dit, la qualité ça se mérite. Effectivement, les produits issus de l’agriculture biologique reviennent entre 10% à 30% plus chers que les produits issus de l’agriculture intensive. Néanmoins, les produits bios cartonnent même en temps de crise ! De plus, le nombre d’exploitations belges issus de l’agriculture biologique a décuplé en 30 ans. En effet, il est passé de 109 en 1987 à 1.140 exploitations bio en 2010.

Les faits nous amènent à conclure que les produits issus de l’agriculture biologique sont plus sains, plus savoureux mais pas forcément plus nutritifs.


Sources :

http://agriculture.wallonie.be/apps/spip_wolwin/IMG/pdf/wallonie-chiffre-FR.pdf.

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/ArticleComplementaire.aspx?doc=bio_sante_do

http://environnement.doctissimo.fr/proteger-la-terre/manger-bio/Manger-bio-c-est-pas-si-cher-.html

Illustration :

http://www.flickr.com/photos/jabb/5071011480/ CC BY NC ND Jabb


Article réalisé en avril 2012 par Aïcha Dembelede l’Athénée Royal Paul Delvaux (Lauzelle), dans le cadre du projet jeunes-journalistes.net.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :