Pourquoi pleurer sur le lait répandu?

7 Mai

A Averdon, en 2009,  les producteurs de lait ont procédé l’épandage de 2 à 3 millions de litres de lait pour protester contre la chute des cours et la fin programmée des quotas laitiers.

Le problème principal pour les producteurs de lait c’est le prix auquel les clients l’achètent. Pascale représentant de l’Association Nationale des Producteurs de laits indépendants  s’était expliqué dans le journal Metro en septembre 2009 : « On le vend à 27 centimes le litre ,alors que le coût de revient est de 31,5 centimes, avant rémunération. »

Autrement dit les producteurs perdent de l’argent en travaillant. Si le prix du lait est si bas c’est parce que la production de lait est supérieure à la demande. Les producteurs laitiers se révoltent donc contre la baisse de 30 pour cent du prix du lait.

L’Europe a pourtant imposé des quotas aux producteurs, mais ceux-ci augmentent de 1 pour cent par an et en  2015 il est prévu qu’ils soient supprimés. Les producteurs réclament donc à l’union européenne une régulation des prix et une diminution de la production de lait.

Donc, en septembre 2009 une action avait été menée. Les producteurs ne vendaient plus leur lait, mais le répandaient sur le sol ou le donnaient gratuitement aux consommateurs. Cette attitude fut, pour beaucoup de personnes, intolérable et même choquante.


Sources :

20minutes.fr
L’Express
Wikipédia


Article réalisé en avril 2012 par Ian Devreesede l’Athénée Royal Paul Delvaux (Lauzelle), dans le cadre de Jeunes-Journalistes.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :