« J’ai acheté une forêt tropicale » : une histoire touchante

2 Mar

La violente déforestation fait de plus en plus de dégâts au niveau mondial. L’une des causes principale est l’agriculture, ici dans ce documentaire l’agriculture de soja.

Jacob Andrén,un suédois se rend au Costa Rica pour retrouver la parcelle de forêt tropicale que son école leur a permis d’acheter en 1980. Cet homme a une prise de conscience en se rappelant de cet achat  qui date de son enfance et décide de retrouver le petit bout de forêt acheté.

Il retourne donc d’abord dans son ancienne école et demande a voir l’acte de propriété qui est considéré comme preuve d’achat. Il ne le trouve pas et décide de se rendre alors sur place dans la forêt.  Après de nombreuses recherches il retrouve sa forêt intacte.

Sur place on découvre que de nombreuses personnes agissent avec leurs moyens pour aider à préserver la forêt. C’est le cas de ce chercheur donnant sa vie à la recherche et à la protection biologique de quelques parcelles. Ses recherches sont financées par des dons tels que ceux de Jacob et d’autres volontaires. La responsabilité des multinationales dans la déforestation est cruciale. Le gout du profit,amène des sociétés aux bénéfices déjà immenses à se créer des monopoles, avec l’aide des gouvernements locaux et ainsi de spolier les matières première de pays en voie de développement.

Ce documentaire nous prend a cœur car il part des jeunes qui dans les années 80 se sont mobilisés afin de sauver à leur manière la planète. On découvre également la désolation des populations locales qui vendent leur propre terre pour survivre. On est marqué par  la disparition de certaines tribus autochtones.

Le documentaire sensibilise et se rapproche de doutes d’un enfant qui découvre un monde impossible. On voit disparaitre petit à petit le poumons de la planète,pour laisser place a l’agriculture de produits européens.

 « J’ai acheté une forêt tropicale » est à voir et nous fait réfléchir !


Sources :


Article rédigé par Margaux Doyen de l’Institut Sainte-Marie de Saint-Gilles dans le cadre du projet Jeunes Journalistes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :