Faut-il déconnecter les chambres d’ados ?

11 Avr

Aujourd’hui, un jeune sur trois possède un ordinateur dans sa chambre, et presque un sur deux une télévision. Ce qui, si on n’y prend pas garde, peut amener à de graves conséquences.

Etre connecté fatigue

Une étude a été menée par des chercheurs israéliens de l’université d’Haïfa et du Jezréel valley college. Ils ont fait un sondage auprès de 444 élèves, âgés de 14 ans en moyenne. Les résultats montrent que les ados ayant une télévision et/ou un ordinateur dans leur chambre vont dormir une demi-heure plus tard que les autres. Ce qui représente, sur une année, 182 heures -presque huit jours- de sommeil manqué. Ceux-ci font également en moyenne une heure d’écran de plus par jour. Ces adolescents courent donc un risque plus élevé de souffrir de troubles du sommeil, mais aussi d’échec scolaire, de surpoids ou d’obésité.

Chez les plus jeunes, les heures passées devant un écran de télévision avant l’âge de 3 ans ont d’importantes conséquences : l’enfant souffrira d’une nette perte de concentration à l’école plus tard.

Quand la dépendance s’installe…

La cyberdépendance est un trouble psychologique qui se caractérise par une véritable dépendance aux relations virtuelles soit en ligne (Internet et jeux de réseaux), soit hors ligne (consoles de jeu). On ne sait pas si ces ados devenus accrocs à ces jeux et réseaux sociaux le resteront encore pour longtemps ou si c’est un moment passager de l’adolescence.

Les symptômes de la cyberdépendance qui peuvent être observés sont un sentiment d’euphorie et de toute puissance lorsque la personne est devant l’ordinateur ; une incapacité à contrôler  le temps qu’elle y passe ; un désintérêt de la famille, des amis et des loisirs. Comment peut-on inviter les ados à freiner leur présence devant l’écran ?  Tout d’abord, il faut se souvenir de la théorie du 3-6-9-12 de Serge Tisseron, psychanalyste français réputé : pas de télé avant 3 ans, pas de console de jeu avant 6 ans, pas d’Internet avant 9 ans et pas d’Internet non-accompagné avant 12 ans. Mais tout est affaire de compromis, de dialogues, de travail éducatif qui demande un peu de courage, mais qui porte ses fruits.

Pour les parents, il est aussi conseillé de s’intéresser aux nouvelles technologies, à la console de l’ado, à ses jeux. Le jeune partagera sans doute avec plaisir sa passion avec ses parents et ceux-ci découvriront alors peut-être l’étendue insoupçonnée  de ses connaissances. Une fois le terrain de jeu mieux connu, il leur sera alors davantage possible de comprendre les mécanismes et la pertinence de ses jeux, de le conseiller, d’aborder avec lui les problèmes de confidentialité, la cybercriminalité ou un autre sujet qu’ils trouvent intéressant.

Les parents s’en préoccupent

Toutefois, certains parents décident de limiter le temps que leur enfant passe devant l’écran grâce au contrôle parental (accès limité ou interdit à certains sites ou jeux). Un programme télé inadapté peut avoir des effets choquants, surtout chez les plus jeunes. Selon un sondage réalisé par le magazine Télépro, 70% des enfants se sont déjà confiés à leurs parents au sujet de la préoccupation qu’avait provoquée chez eux un programme.  Selon ce sondage, les parents sont 18% à avoir pris la mesure du contrôle parental sur le téléviseur et 42% sur l’ordinateur.

Finalement, c’est à chaque famille de choisir le meilleur moyen d’équilibrer les rapports entre les  nouvelles technologies et les loisirs plus actifs.


Sources :


Article rédigé en avril 2011 par Fabre Lamotte dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :