Internet : tueur d’artistes ?

6 Avr

Cette cassette est-elle désormais aussi dépassée que John Lennon?

On les connait tous. Lime Wire, Dilandau, allostreaming, … Tous ces sites de téléchargements illégaux. Mais quelles sont les conséquences que des téléchargements sur ces sites entraînent ? Car c’est certain, avec l’arrivée des téléchargements illégaux, les artistes sont les premiers touchés.

Il faut bien l’avouer, télécharger de la musique ou des films illégalement n’est plus un fait rare de nos jours. Les preuves sont là : en 2010, les Belges ont acheté 42 millions de DVD, Blu-ray, et de musique (cd et téléchargements légaux). En effet, cela semble beaucoup au premier abord… Mais c’est 4,7 % de moins qu’en 2009 ! En fait, depuis déjà 1999, les ventes de CD n’ont cessé de diminuer, tandis que les téléchargements illégaux augmentent.

Faire vivre les artistes.

Face à ce non-respect des droits d’auteur, et au peu de ventes de leurs CD, que peuvent faire les artistes ? Doubler les tournées et les concerts pour gagner leur vie ? Voilà qui n’est pas envisageable. Heureusement, une lueur d’espoir apparait : qu’ils s’appellent Deezer, SpiralFrog, Airtist ou MusicMe, des services sont créés avec comme caractéristique principale commune la volonté de proposer des nouvelles façons d’écouter ses artistes préférés, en toute légalité. Il existe aussi les sites payants, déjà connus, comme Itunes par exemple.

La fin des CD ?

Mais alors les CD, deviendront-ils has been ? Pas du tout ! L’industrie du disque a pris un sacré coup à cause du numérique, pourtant elle ne va pas s’écrouler, mais bien se réinventer, comme c’est déjà le cas avec la réapparition du disque vinyle. Et comme celle du jeu vidéo et du DVD, on aura toujours besoin de créatifs, d’éditeurs et de producteurs, car aucune star ne peut percer sans être bien entourée. Pas de stress, face à internet, les labels, maisons d’édition et producteurs survivront !


Sources :

– NIZET Adrienne, «La crise du disque», paru dans le « Télé moustique » n°4440, Belgique, mars 2011, p. 42-43.

– « L’industrie musicale et l’apparition du numérique », paru sur le site internet www.espace-citoyen.be, Belgique, consulté le 20 mars 2011, http://www.espace-citoyen.be/dossiers/86-l-industrie-musicale-et-l-apparition-du-numerique/.

– « Musique, droit d’auteur, internet : le dossier », paru sur le site internet www.clubic.com, consulté le 20 mars 2011, http://www.clubic.com/article-88976-1-musique-droit-auteur-internet-dossier.html.

– DAGNAUD Monique, « Les artistes victimes d’internet », paru sur le site internet www.telos-eu.com, consulté le 20 mars 2011, http://www.telos-eu.com/fr/article/les_artistes_victimes_d_internet.


Illustration: weheartit.com/entry/1965747.


Article réalisé en avril 2001 par Zoé Baland dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net.

Publicités

3 Réponses to “Internet : tueur d’artistes ?”

  1. Baland Zoé 7 avril 2011 à 14:08 #

    Merci ma juju!

  2. Baland Zoé 7 avril 2011 à 14:03 #

    C’était une chouette expérience d’écrire un article.

    • Julie Annez 7 avril 2011 à 14:05 #

      Tu écris très bien Zoette!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :