L’exploitation des enfants

31 Mar

Encore de nos jours, malgré leur signature de la déclaration des droits de l’enfant, de nombreux pays ne respectent pas les droits de l’enfant. Près de 200 million d’enfants sont obligés de travailler car leur survie et celle de leur famille en dépend. Certains travaux nuisent à leur développement physique, mental ou émotionnel. Près de trois-quarts des enfants qui travaillent  font des métiers dangereux tel que, l’esclavage, l’exploitation sexuelle,…

On distingue 5 sortes de travail d’enfant dans le monde, les enfants producteurs (mineurs,…), les enfants en servitude pour dettes (c’est le cas en Asie), les enfants travailleurs dans leur famille ou leur communauté (1/3 de la main-d’œuvre agricole dans certains pays) et les enfants domestiques.

Ces derniers principalement des filles sont obligés de faire les tâches ménagères et de s’occuper de la maison. A Djakarta en Indonésie, le tiers des domestiques, 400 000 sont âgés de moins de 15 ans. La plupart d’entre eux travaillent de 12 à 15 heures par jour, voire jusqu’à 18 heures pour certains. Ils effectuent des travaux tels que la lessive, la cuisine, le ménage,…

Ces pauvres enfants sont souvent très mal payés et les filles encore moins que les garçons. De plus, ils ne sont pas scolarisés, beaucoup sont donc analphabètes et ont peu de chance de trouver un emploi dans le futur, alors que la plupart d’entre eux voudraient aller à l’école. De plus leur santé mentale et physique est très rapidement détériorée à cause de la rudesse des horaires et de la dévalorisation d’eux-mêmes.

Pour lutter contre le problème du travail des enfants, l’Unicef a proposé 6 solutions: l’élimination immédiate du travail des enfants dans des conditions dangereuses ou d’exploitation, l’instauration d’un enseignement primaire obligatoire et gratuit, l’élargissement de  la protection légale, l’enregistrement de  tous les enfants à la naissance, la réunion des donnés et exercé une surveillance continu et l’adoption des codes de conduite et élaborer des politiques d’achats.


Sources :

Jean-Charles Champagnat, «Le travail des enfants », paru sur le site www.droitsenfant.com consulté le 07/03/2010.

Organisation internationale du Travail (OIT) ,« A propos du travail des enfants? »,paru sur le site internet  www.ilo.org, consulté le 07/03/2010.

Carol Bellamy, directeur général du fond des nations unies pour l’enfance « La situation des enfants dans le monde,1997 », UNICEF, UNICEF House, 3 UN Plaza, New York, NY 10017, Etats-Unis.


Article réalisé en mars 2010 par Ambre Contempré dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :