Les Enfants Soldats

8 Mar

L’existence des enfants soldats est quelque chose d’inquiétant. D’autant que, selon l’ONU, il existe aujourd’hui 300 000 enfants soldats à travers le monde. Pour en savoir plus, nous avons interviewé Patrick Delhausse, professeur de morale à l’Athénée Royale d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, ainsi que l’UNICEF, une organisation qui s’intéresse aux situations de détresse vécues par, les enfants du monde entier.

Selon l’UNICEF

L’UNICEF définit un enfant soldat comme un combattant âgé de moins de 18 ans. Selon cette même organisation, « on en observe dans diverses régions du monde comme le Tchad, le Mozambique, l’Ouganda, l’Afghanistan et le Pérou. Différentes raisons expliquent ce terrible phénomène telles que la pauvreté, la fascination vouée au pouvoir, le souhait de vengeance ou encore des motivations idéologiques. Concernant les groupes militaires qui recrutent ces enfants, il n’est pas difficile de comprendre leurs motivations. En effet, les enfants « ne coûtent pas chers » et ils sont faciles à manipuler. Ils peuvent donc être très efficaces sur certains terrains, servant souvent de « chair-à-canon » lors des combats».

Interview de Patrick Delhausse
Jeunes-Journalistes : Patrick Delhausse, vous êtes une personne très curieuse sur tout ce qui se passe dans le monde. D’après vous, y a-t-il une époque où il y avait beaucoup d’enfants soldats ?

Selon moi il y en aurait plus aujourd’hui à cause de la technologie. Par exemple, un enfant de 14 ans avec une lance ne tuera personne mais un enfant de 14 ans avec un fusil tuera plus de personnes.

Pourquoi y en a-t-il énormément en Afrique ?

Il y en a beaucoup en Afrique mais il y en a aussi en Amérique du Sud et en Russie. Les Farcs, principale force rebelle colombienne armée, kidnappent les enfants en Amérique du Sud mais en Afrique certains enfants viennent de leur plein gré.

Pensez-vous que les enfants d’Occident ne sont pas assez sensibilisés par ces mouvements ?

Ils sont touchés mais ne se sentent pas directement concernés.On parle souvent des enfants soldats en Afrique et beaucoup d’associations essaient de toucher la population pour arrêter ce trafic d’enfants. En effet, car, selon ces associations, de plus en plus d’enfants deviennent des enfants soldats. Et la moitié d’entre eux l’ont décidé eux même car être enfant soldat, c’est avoir la certitude d’être nourri, hébergé et en sécurité.

Conclusion?

Face à ce problème, le monde réagit de diverses façons notamment par l’intermédiaire de lois et décrets. Cependant, le phénomène est encore très présent dans de nombreux pays. On peut donc se demander si ces actions sont suffisantes et si les Etats occidentaux mettent réellement tout en œuvre pour arranger la situation.


Sources:

Delhausse Patrick, professeur de morale a l’Athénée Royal d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, interview réalisée le 25 février 2008.

Porte-Parole de l’UNICEF, interview réalisée le 22 février 2008.

http://fr.wikipedia.org


Article réalisé en mars 2008 par Charlotte Annez et Thibaut Lambrechts dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :