L’adoption d’un enfant

2 Mar

Dans le monde, beaucoup d’enfants sont orphelins ou abandonnés mais quelles sont les conditions requises pour pouvoir adopter un enfant ?

Aujourd’hui, l’adoption est généralement considérée avant tout comme une mesure de protection de l’enfant, un droit pour l’enfant privé de famille. Tout projet d’adoption est censé dès lors privilégier les besoins de cet enfant, ses intérêts et ses droits.

L’adoption a plusieurs types de relations : le sens le plus courant est l’adoption d’un enfant par un ou des parents qui ne sont pas biologiquement les sien. L’adopté peut être orphelin, peut avoir été confié ou avoir été abandonné par ses parents biologiques. L’adoptant peut être un couple ou un célibataire.
Le désir des adultes de se voir confier un enfant, de créer une famille ou d’agrandir la leur n’est pas un droit en soi mais s’inscrit dans un cheminement balisé par des principes éthiques reconnus par les conventions internationales et la législation belge.

« A 25 ans, je peux devenir adoptant« 

En Belgique, l’adoptant doit avoir au moins 25 ans et 15 ans de différence d’âge avec l’enfant adopté. Pour l’adoption de l’enfant de son conjoint, l’âge requis est de 18 ans et la différence d’âge avec l’adopté doit être de 10 ans.

Quelles sont les conditions pour être adoptant ?

Les personnes seules, les conjoints, les cohabitants n’ayant aucun lien de parenté entre eux, les couples hétérosexuels, les couples homosexuels peuvent adopter à condition d’avoir vécu au moins 3 ans ensemble et d’avoir suivi un cycle de préparation organisé par la Communauté compétente. Le cycle de préparation vise deux objectifs: protéger l’enfant et soutenir les parents dans la transformation progressive de leur désir d’enfant en un projet concret d’adoption. Ensuite, un juge de la jeunesse doit juger l’adoptant qualifié et apte pour pouvoir adopter.

Les consentements…

Lorsque l’adopté est mineur, les parents biologiques de l’adopté doivent consentir à l’adoption et si l’adopté a plus de 12 ans, il doit lui aussi y consentir.
Si la demande d’adoption est demandée par une personne mariée, elle doit avoir le consentement du conjoint. L’adoption permet donc aux enfants d’avoir une nouvelle famille et une vie.


Sources :

– Portail Belgium.be, « Adoption » Paru sur le site http://www.belgium.be, Belgique, consulté le 25 janvier 2010.

– Gouvernance & Démocratie – Conseils – Espace-Citoyen.net, « Belgique: le parcours de l’adoption « : http://www.espace-citoyen.be/, Belgique, consulté le 25 janvier 2010.

– DE VOS Bernard, brochure explicative sur la Convention internationale des droits de l’enfant, Belgique, p 4 art. 21.


Article réalisé en février 2010 par Marie Debras dans le cadre du projet Jeunes-journalistes.net.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :